Regrouper des amis, regroupez des enfants et que le spectacle commence !

 

Il y a comme cela des moments où il faut se poser et apprécier les douceurs de la vie. Se retrouver entre amis quel bonheur, surtout lorsque les enfants viennent égayer la quiétude de la maison. On échange, on refait le monde et on commente bon train l’actualité qui ne manque pas de sujets. On est pour, on est contre mais l’essentiel est que le silence et la passivité ne s’installe pas. Plus que les bruits des bottes, c’est le silence des pantoufles qui est terrifiant. Les enfants se poursuivent, jouent de la musique avec les instruments qui se trouvent ça et là.

Ah la cloche qui sert de sonnette d’entrée retentit ! Ce sont Pierre et Sylvaine de l’association des conteurs « Cric Crac au bout du conte ». Un sourire illumine leurs visages et ce sont les échanges chaleureux des bonjours. Oui aujourd’hui ce sera un bon jour, c’est certain. Les enfants s’intéressent à cet accordéon diatonique sorti de sa caisse. Avec l’aide de Pierre, Louis arrive à jouer l’hymne du Papogay. Une fierté partagé et la joie de cet enfant qui découvre le monde merveilleux de la musique que l’on fait soi même.

On improvise une scène qui avait été prévue à l’avance juste à côté de la cheminée. Les enfants s’assoit par terre devant les conteurs pendant que les adultes se calent dans le confort des canapés et se délectent du jus de pomme maison de Jean Claude. Et puis d’un seul coup…

Transporter dans un autre monde

Les deux accordéons diatoniques retentissent de leurs timbres qui vous transpercent de joie. Le silence se fait et la communion s’opère. Bienvenue dans le monde des conteurs, ces faiseurs d’histoires du monde moderne qui tour à tout subliment ou écorchent. Il n’y a pas que dans le passé qu’il y a la méchante sorcière. Parfois elles réussissent à traverser le temps…et là gare. Heureusement que nos bonimenteurs avaient commencé leur histoire par « il était une fois » on aurait pu penser être devant son poste de télévision.

Les histoires se suivent et parents et enfants en redemandent. On chante tous ensemble les refrains rythmés par ces instruments de musique faiseurs de miracles. Ah qu’il est doux de voir cette communauté humaine constituée pour un instant communier dans la fraternité. Pourquoi cela n’est-il pas un état permanent, l’homme n’aurait-il rien compris à son destin ?

Au fil du temps, les enfants répondent en cœur aux questions des conteurs. « Moi moi disent-ils » en levant la main comme s’ils étaient à l’école et qu’ils voulaient faire plaisir à maitresse. Des yeux qui s’écarquillent lorsque Pierre tout en contant fabrique des animaux avec des ballons et les remet à chaque enfant.

Le temps passe si vite et le rideau virtuel qui sonne la fin de la représentation nous redonne la clé de la vraie vie. Un avion qui atterrit avec nostalgie. Pierre et Sylvaine nous ont rendu nos yeux et nos oreilles. Des pâtisseries qui avaient été préparés par tout en chacun sortent des paniers. Des paquets de bonbons circulent pour le plus grand bonheur des enfants. Des boissons distinctes entre adultes et enfants permettent de trinquer au bonheur et à la joie de vivre. On commente le spectacle et l’on se dit que parfois la vie est si belle.

L’heure de remettre les manteaux, de se serrer fort comme pour marquer cet instant du sceau des souvenirs qui compteront, et tout ce petit monde disparaît dans la nuit… La pendule du salon sonne et si tout ceci n’était qu’un conte merveilleux…

Pour faire venir les conteurs à votre domicile et tous renseignements :

Association « Cric crac »

Pierre Ricard

cric-crac@netcourrier.com

06 48 13 37 28