Folkolor et les commerçants main dans la main pour Folklore 2019.

Les commerçants montréjeaulais demandaient depuis quelques temps à rencontrer l’organisation Folkolor qui organise au mois d’août le festival de folklore.

C’est désormais chose faite depuis le 10 avril dernier. La réunion se tenait chez Vanessa Runza (Deco-Thé), présidente de l’association des commerçants. Une dizaine de ces derniers faisaient le déplacement tout comme Pierre Pousson, président de l’association ADAM, association œuvrant pour redynamiser la bastide royale ainsi que Philippe Brillaud et Maryse Dumoulin, respectivement 1er adjoint et adjointe en charge des festivités.

L’édition 2019 sera la 60e et débutera le 14 août avec une soirée anniversaire ouverte au public, soirée qui verra un groupe chilien sur scène.

Philippe Mourrembles, président de Folkolor Association forte de 40 membres, dresse le bilan 2018 qui laisse apparaître un déficit dû à de multiples facteurs, dont un principal, la météo. « Les coûts sont de plus en plus élevés, qu’il s’agisse des transports, de la restauration, de la scène, de la sécurité,  ou encore de l’hébergement », indique –t-il. « Notre volonté est de satisfaire tout le monde et sachez que Folkolor appartient aux Montréjeaulais

Cette année, ce sont sept groupes, pour le moment, qui viendront à Montréjeau. Avec bien entendu les enfants du pays, les Troubadours du Mont Royal.

Il détaille ensuite le programme jour par jour. Et 2019 devrait voir revenir en centre-ville, au moins un défilé. Toutes les soirées auront lieu sous la halle de Verdun, hormis celle du 14 qui se tiendra à la salle des fêtes.

Ces nouvelles, les commerçants les apprécient. Les vitrines de ceux qui le veulent, devraient être décorés aux couleurs du festival, soit vert et blanc. Une collecte organisée par eux devrait être mise en place pour aider le festival.