Débat à Cier de Luchon,

A l’origine cette belle initiative, Cécile Sarraute, Claude Payen Péan, Patrick Cormery et Christian Sarraute. Résidents sur Cier, pour certains depuis de très nombreuses années. «L’idée était de donner la paroles aux gens que l’on entend que rarement et peut-être aussi l’absence d’autre débat dans la vallée», nous dit Cécile. Patrick rajoute : «Une grande sensibilité des personnes, nous est apparue,  pour tout se qui touche la vie dans nos contrées. Nous étions nombreux dans la belle salle des fêtes de Cier de Luchon, où tout de suite s’est installée une volonté d’échanger, de partager des idées. Nous sommes tout les trois ravis, et de l’ambiance et du contenu dans ce débat, débat que nous voulions apolitique, je crois que nous avons réussi.»

Deux thèmes :

Deux thèmes étaient abordés le service Public ainsi que la transition écologique. La  discussion fut quelque peu mouvementée autour des services de santé, « pourquoi n’avons toujours pas une Maison de la Santé ? », « les médecins sont des fonctionnaires… », « pourquoi ne pas imposer aux jeunes diplômés en médecine à pratiquer dans les zones en carence de médecins, en copiant sur le système de l’éducation Nationale..? » « Remise en cause du statut du Médecin »…etc.

La discussion est passée au transport là aussi que de carences, mais aussi des gaspillages, « …regardez les cars de 50 places vides faire le trajet Montréjeau-Luchon… ». Le train serait une solution moins polluante. »

En fait les habitants de notre pays ressentent comme une vaste gabegie le passage à la décentralisation. Les services diminuent en qualité et en quantité, mais les taux fiscaux eux continuent d’augmenter.

Transition écologique.

Là il faut reconnaitre que certaines prises de paroles touchaient aux comportements individuels et reconnaissaient que même si les services Publics sont loin d’êtres au top, chacun d’entre nous devrait adopter des comportements qui apportent un geste à la protection de la planète. Éviter d’acheter des aliments sous emballages plastiques, faire des efforts dans le tri des déchets, en évitant de se débarrasser aux pieds des containers d’encombrants comme pneus, salon de jardin, chaussures…etc. « Les arbres descendent dans la vallée« , disait un habitant, réflexion tendant à expliquer le manque d’entretien de certaines parcelles de terres, cultivables.

Propositions :

Ce débat a aussi amené des propositions, qui vont êtres envoyées, par les protagonistes, sur le Site officiel du GRAND DEBAT NATIONAL : https://granddebat.fr

  • Création d’une Maison de la Santé
  • Transports « à la demande » – améliorer le ramassage – aide à la personne
  • Prise en compte de l’impact carbone dans les moyens de transports
  • Centraliser dans un même lieu l’aide à la personne (fiscalité-assurances-retraite..)
  • Renouer avec les AFP (Association Foncière Pastorale)
  • Développer par des aides logistiques et financières l’habitat à énergie passive
  • Informer et mieux sensibiliser les usagers aux comportements citoyens
  • …/…

Le ressenti de chacun est qu’il est important de renouveler un tel débat qui donne la parole à chacun. Ce peut-être un lieu, un moment d’échanges et de partage. Peut-être le retour de nos « Cafés » de village où l’on pouvait discuter de tout et de rien.

Les instigateurs ont promis de faire en sorte que les quelques idées de possibles solutions d’amélioration seront proposées et défendues auprès des instances en charges du territoire.