Les responsables d’associations préparent activement leur rencontre du 17 juin qui réunira les adhérents et tous ceux désireux de partager un repas pour une bonne cause, humanitaire ou d’utilité publique. Actuellement, on discute et surtout on écoute des associations commingeoises qui pourraient bénéficier d’un soutien. Mme Martine Roullac, représentante de l’antenne saint-gaudinoise  » Les Petits Frères des Pauvres » est venue présenter son association qui œuvre en faveur des personnes âgées, des personnes souffrant d’exclusion, de pauvreté, malades…Trois bénévoles seulement s’activent pour apporter un peu de réconfort, parler et surtout écouter. Leurs visites les conduisent aussi jusque dans les maisons de retraite et ces interventions ont pour but de rompre l’isolement et la solitude.Ce ne sont pas des besoins financiers qui conditionnent ces rencontres mais, comme le dit Martine Roullac, l’important aujourd’hui est de trouver des bénévoles prêts à donner un  peu de leur temps. C’est un appel que lance Martine, impliquée depuis plus de 7 ans dans cette association qui, rappelons-le, est apolitique et non confessionnelle.Pour en savoir plus, ou pour faire acte de candidature, on peut contacter l’association au 05 61 62 05 05.

Après cette présentation suivie attentivement par l’ensemble des responsables des associations landorthaises, Michelle Fourment, présidente du Club de l’Amitié, a présenté un projet visant à la mise en place d’une structure en faveur des personnes atteintes de la maladie de Parkinson. On est aussi revenu sur des propositions déjà abordées mais chacun  s’est donné le temps de la réflexion et a pu, au travers de ces  échanges, tirer des enseignements toujours utiles pour une meilleure compréhension des problèmes de notre temps. On doit ainsi se revoir dans un mois pour finaliser le contenu de ce rendez-vous du 17 juin, moment incontournable de la vie associative locale.