Le 2 novembre 2016, Cédric Méresse a pris la direction d’EDF Hydraulique Garonne dont le siège est basé à Estancarbon. Il succède ainsi à Annabelle Pacaut-Fauvernier. Cette unité d’EDF est composée de 149 salariés qui exploitent 35 centrales hydrauliques et 19 barrages situés sur la vallée de la Garonne, la vallée des Nestes, le Couserans et le Tarn et Garonne jusqu’à Golfech.

De la Picardie à… Estancarbon

D’origine picarde, Cédric Méresse a quitté cette région du Nord de la France en 1991 pour suivre une formation d’ingénieur à l’ENSEEIHT de Toulouse (École Nationale Supérieure d’Electrotechnique, d’Electronique, d’Informatique, d’Hydraulique et des Télécommunications), dans la filière Hydraulique et Mécanique des Fluides. Après une première expérience comme ingénieur conseil dans une filiale de la lyonnaise des Eaux, Cédric Méresse a découvert EDF en 1996 en intégrant l’Unité d’ingénierie de mesure et d’expertise de la production hydraulique à Grenoble. Après plusieurs postes exercés en Ariège et à Toulouse dans les domaines de la Santé-Sécurité au travail, de la Sûreté, de la Performance-Production et de la Maintenance, Cédric Méresse devient donc le directeur de l’unité EDF qui possède la plus haute chute d’eau de France (Le Portillon) !

L’exploitation hydraulique dans les Pyrénées… un métier de passion

«Je suis très satisfait d’exercer ce métier d’hydraulicien à EDF et fier de prendre la Direction d’une équipe d’hommes et de femmes passionnés par leur métier, leurs machines et leur environnement. Je suis impatient d’aller sur le terrain pour les rencontrer, mais également impatient de rencontrer les autres acteurs de ces territoires, élus, associations, représentants de l’état, entreprises… Je sais que les collaborations sont déjà riches et très fructueuses, je souhaite poursuivre cette dynamique pour le développement des vallées».