Vigilance sur la Garonne en amont de la commune de Valentine.

 

En l’absence de pluies significatives jusqu’alors, les débits des petits cours d’eau non réalimentés continuent leur tarissement. Ainsi, les débits du Volp et du Ger viennent de franchir leur débit de crise, nécessitant un renforcement des mesures de restrictions.

Le préfet de la Haute-Garonne a donc pris un arrêté le 12 octobre 2016 modifiant celui du 2 septembre 2016 portant restriction des prélèvements d’eau sur les petits cours d’eau non réalimentés. Les modifications concernent les bassins du Volp et du Ger pour lesquels une interdiction de prélèvement est instaurée. Les prélèvements liés à du maraîchage bénéficient toutefois d’une dérogation à hauteur de 50 % des prélèvements. Sur ces bassins versants, seuls des prélèvements pour usage agricole sont recensés.

Sur les autres cours d’eau du département, les restrictions applicables sont maintenues.

Sur la Garonne, une vigilance particulière est nécessaire en amont de la commune de Valentine, les débits étant très proches du débit d’alerte renforcé qui constitue le niveau à partir duquel des restrictions sont mises en place. Le soutien d’étiage à partir du lac d’Oo n’est plus possible depuis le lundi 10 octobre, l’ensemble des réserves dédiées au soutien d’étiage ayant été utilisées.

Les déstockages à partir des retenues ariégeoises se poursuivent pour soutenir les débits de la Garonne à l’aval de Portet-sur-Garonne. À l’heure actuelle, 85 % des volumes disponibles ont été utilisés ; il s’agit du 4e plus fort déstockage en 23 ans d’existencedusoutiend’étiage.

Les mesures de restrictions sur le Ger et le Volp entrent en vigueur à partir du 14 octobre 2016 à 8h00 et restent applicables jusqu’au 31 octobre 2016. En fonction des évolutions constatées, elles pourront être modifiées par arrêté préfectoral.

L’arrêté préfectoral correspondant, signé le 12 octobre 2016, peut être consulté dans les mairies concernées et est joint au présent communiqué.