En raison de la crise sanitaire liée au Covid 19 et aux règles sanitaires à appliquer la séance habituelle du Comité Syndical ne s’est pas déroulée dans les locaux du SIVOM mais au parc des expositions du St-Gaudens avec un quorum réduit au 1/3 du nombre des délégués (258 ).

A l’ordre du jour : résultats 2019, compte administratif et de gestion, orientations budgétaires et vote du budget primitif 2020.

C’est Alain Barutaut vice-président du SIVOM , en l’absence de Jean-Louis Puisségur à qui il a souhaité le rétablissement de sa santé, qui a conduit cette réunion avec les interventions de Julie Croizet, Fabien Pouzol, José Sanchez et Christine St-Martin. Cette période difficile pour tous a permis tout de même aux services du SIVOM de fonctionner en effectif réduit avec un plan continu d’activités dès le 11 mai.

Comme l’a souligné Fabien Pouzol 2019 n’a pas été une bonne année avec un résultat clôturé en négatif (dépenses à peine plus élevées et des recettes moins importantes). Sur le plan budgétaire, l’année 2020 sera une année de transition sans lancement de nouveau dossier.

L’accent sera porté sur l’aboutissement et la finalisation des travaux en cours…

Aboutissement de la mise au norme des structures SIVOM-SYSTOM, poursuite de l’augmentation de la capacité de traitement des lixiviats par la station du Pihourc, montée en puissance du nouveau système de valorisation du biogaz par injection du méthane dans le réseau GRDF, développer le tri et le traitement de certains déchets jusqu’à présent exportés afin de maîtriser les coûts ( bois des déchèteries..) et sur les Pompes Funèbres poursuite du dossier Crématorium (enquête publique en septembre….). A noter que le SIVOM vient de faire l’acquisition d’un broyeur mobile qui sera à la location pour les collectivités qui en feront la demande. Les consignes budgétaires données à l’ensemble des services sont de minimiser les dépenses afin de proposer un budget 2020 à l’équilibre sans augmentation tarifaire. En attendant la nomination prochaine d’un futur président…