Ils ont fêté un homme d’honneur:

Monsieur Fleury Boucaud, est né le 14 juillet 1919, quelque jour après la signature du traité de paix signé à Versailles, jour qui a vu également le défilé de la victoire passer pour la dernière fois sous l’Arc de Triomphe avec à sa tête le Maréchal Ferdinand Foch, Georges Clémenceau était alors Président du Conseil et Raymond Poincaré, Président de la République depuis 1913.

Ce 14 juillet, c’est son anniversaire, son centenaire!

C’est un homme au parcours exceptionnel : En 1939, il effectue, comme bon nombre de ces camarades son service militaire dans L’armée de l’Air. Le 22 juin 1940 l’armistice est signée. Il rejoint alors la résistance. Il participe à la libération de Lyon.

Réintégré dans l’Armée de l’air, il rejoint les troupes d’occupation en Allemagne.

Ensuite tout s’enchaine, Maroc, Indochine ou il est blessé. Il revient à Marrakech,  ensuite il est nommé en Afrique noire à Thiès, puis à Ouakam base aérienne de Dakar responsable des Tirailleurs Sénégalais.

De retour en France, sur la base Aérienne de Francazal, il est fait Chevalier dans l’Ordre de la Légion d’ Honneur.

Il part pour la Guerre d’ Algérie à Ouargla. Puis il prend les fonctions de commandant adjoint de la base aérienne d’Ivato à Madagascar jusqu’ en 1964.

Il quitte le service actif le 14 juillet 1965. Il totalise 5700 heures de vol dont 500 heures de nuit et 3700 heures comme navigateur et commandant de bord de transport.

Depuis de très nombreuses années, il réside à Venerque entouré de sa famille. C’est en présence des représentants de l’ACUF, du président de la section de Muret de la Légion d’Honneur, des médaillés militaires dont il fut président et bien sûr du Maire Michel Duviel que s’est déroulée cette très marquante cérémonie. Entouré de toute sa famille, enfants, petits enfants, arrières petits enfants, amis intimes et voisins, il fut comblé par l’affection que tous lui ont témoignée.