«C’est toujours un déchirement de partir mais on s’enrichit aussi de toutes ces nouvelles rencontres…  Nous préparons nos valises et nos cartons laissant derrière nous des souvenirs, des camarades et des amis… ». Les mots prononcés par l’adjudant-chef Stéphane Cocaud, commandant de la brigade de Cazères, étaient empreints d’émotion ce vendredi 28 juin lors de sa cérémonie de départ.

En poste depuis 3 ans à Cazères, il n’aura pas loin à aller pour rallier sa nouvelle affectation. Après avoir réussi le concours d’officier de gendarmerie, il vient d’être muté au commandement de la brigade de Rivesaltes dans les Pyrénées-Orientales. Aussi, à quelques jours de son départ, a-t-il voulu partager le verre de l’amitié avec ses camarades de la COB de Cazères et des autres unités, sa famille et ses amis.

En présence des élus, l’adjudant-chef Guilbert (nouveau commandant de la COB de Cazères) a tenu à remercier le gendarme Cocaud pour son professionnalisme, son aide et sa disponibilité notamment lors de sa prise de fonction à Cazères le 1er octobre dernier. Il a retracé sa carrière, débutée en 1994 en tant que gendarme auxiliaire, avec notamment des passages dans les escadrons de Pamiers, de Villefranche de Lauragais ainsi que dans les Vosges. A l’issue des prises de paroles, l’adjudant-chef Cocaud a chaleureusement remercié le Major Giuseppe Bertolino (ancien commandant de la COB de Cazères) qui lui a donné le goût du commandement, les policiers municipaux pour la belle synergie mise en place avec la gendarmerie, sans oublier sa famille qui le soutient et pour qui le métier de gendarme n’est pas toujours facile à vivre.