Les LBD, ces armes employées lors des manifestations des « Gilet Jaune », sont la cause de nombreuses blessures. Aussi, les manifestations  de ce dernier samedi, dans différentes villes de notre pays, avaient pour but de dénoncer l’emploi de cette arme.

A Carbonne, c’est au rond point de Millet, quartier général des « Gilets Jaunes » du Volvestre, qu’une centaine de personnes s’est retrouvée pour entendre le témoignage d’Odile Maurin sur ce qu’elle a vécu lors d’une manifestation, puis pour partager un méchoui et débattre sur l’évolution du mouvement.

Le clou de cette rencontre fut la présentation, en milieu de matinée,  d’une sculpture représentant un LBD d’environ 4,5 mètres, une œuvre du plasticien Raphael Dejuste, œuvre qui se veut éphémère puisqu’elle sera brulée après avoir été exposée dans différents lieux.