4 Rivières : 1 Mallet  (66 ième)

ELLES : 6 Villani ( 10 ième, 46 ième) Ikkene ( 45 ième) Mola ( 51 ième) Duchatellier (58 ième) Jibbou ( 90 ième)

Une victoire à Larroque apportait le titre de champions avant la clôture du championnat. C’est dire la motivation qui accompagnait le groupe conscient de ses responsabilités, à l’entrée sur le terrain.

Les locaux vont jouer le jeu, à fond pour contrecarrer les projets de la troupe à Pascal et Erick. Duchatellier à la pointe de l’attaque va poser la première banderille ( 8 ème) mais du côté des locaux Croizet va lui aussi apporter plusieurs fois le danger par ses raids pénétrants. La défense verte bien articulée autour de son capitaine Lopez montre une fois de plus sa solidité et sa rigueur malgré l’esprit offensif affiché par 4 Rivières. Villani revenu aux avant postes pour les besoins de la ( bonne ) cause va savoir utiliser sa puissance et ouvrir rapidement le score (1-0). On ne rechigne pas à la tache Duchatellier , Villani vont se procurer quelques occasions mais c’est finalement Ikkène qui double la mise juste avant le repos.

2-0 le plus difficile semble fait et l’espoir donne des ailes à l’ELLES de Villani qui réussit à convertir sa première occasion de le 2 ième mi-temps. 4 Rivières accuse le coup et ne parvient plus, dès lors à garder un rythme susceptible de gêner le leader. Les ingrédients de la réussite sont là : l’engagement, le jeu simple et rapide. L’entre-jeu est efficace, à l’image de Mola qui alourdit l’addition ( 51 ième). Lefrançois se paie le luxe de détourner brillamment un pénalty ( 55 ième) et Duchatellier dans la foulée ajoute un 5ème but . Mallet va sauver fort justement l’honneur de sa formation à la 66 ième. Jibbou ne sera pas en reste en clôturant avec élégance le score à la 90 ième. Les verts sur un petit nuage ne se sont pas contentés de vivre le vert de l’espérance au cours d’une saison bien remplie… Le titre est bien là et la récompense bien méritée.