XIII, Dimanche, Limoux,

« J’ai regardé évoluer sur le terrain l’équipe de Limoux, samedi dernier, lors du Magique week-end, quand elle jouait contre Lézignan. Elle m’a fait une très forte impression», confie l’entraîneur saint-Gaudinois Gilles Dumas.

La tête basse mais n’ayant plus rien à perdre, les treizistes commingeois peuvent invoquer le ciel qui, jusqu’ici, ne leur fait guère de cadeau dans le championnat 2019 de l’élite 1. 8èmes, les Ours doivent impérativement gagner en cinq rencontres trois matchs de plus que leurs adversaires directs au championnat, Albi et Palau, pour briguer la sixième place qualificative.

Dimanche, à 15h au stade Jules Ribet, la venue de Limoux pourrait redonner à l’équipe saint-gaudinoise ce sentiment de confiance perdue, celui qui l’animait en début de saison, celui qui fait les grandes équipes, celles qui ne craignent personne parce qu’elles savent mettre  en valeur leur enthousiasme et leur envie de gagner. Privés de joueurs clé, blessés, lors des trois dernières rencontres, les Ours ont plié face à Albi, mis un genou dans l’herbe à Toulouse et ont ruiné leurs espoirs dénués de magie face à Palau le week-end dernier. Face à Limoux, le retour attendu de leurs titulaires (Dumas, Chanet, Telaï, Marsand) au cœur du jeu pourrait bien refaire battre celui de leurs fervents supporters.

BR