Rugby à XV, championnat de fédérale 3

SSGL Saint-Gaudens : 27 – Coq Léguevinnois : 21 (M/T 10 – 13)

Arbitre : Laurent Delmon

Stade Jules Ribet, temps ensoleillé, terrain détrempé.

Lien photos:

https://photos.app.goo.gl/N4GwfFMA8kXLLhbz9

Composition des équipes :

SSGL : Desbiaux, Senges, Lartigue, Doutre, Palacin, Hillaire, Saddaouin Forgeois, Ferrère, Marty,  Vignard, Gergaud, Perbost, Sabinotto, Dessaint, Desmarty, Martina, Audibet, Navarre, Castets, Soubiran, Bach.

Coq Léguevinnois : Cunnac, Faure, Galaup, Penchenat, France, Darche, Bayol, Voisin, Julia, Gay, Rocacher, Barboteau, Faraguna, Loubrieu, Ancaert, Carré, Samson, Thenégal, Gatay, Gistau, Revel, David

Evolution du score :

Vainqueurs : 3e : Lartiguet (21), Sabinotto (57), Audibet (73), 3t Marty (21, 57, 73), 2p :Marty (31, 79)

Vaincus : 2e Cunnac (39), Barboteau (52), 1t : Loubrieu (39), 3p : Loubrieu(3, 36, 47).

 

Si mathématiquement, le SSGL pouvait toujours prétendre à briguer la cinquième place de la poule avec un nombre de points conséquent pour se classer parmi les huit meilleures cinquièmes places des douze poules et ainsi accéder aux qualifications des phases finale tant convoitées, le promu Léguevin, en visite ce jour, ne pouvait que clore sa saison sans autre enjeu particulier que de se rassurer et se faire plaisir. Le match a été très plaisant à suivre, correct et les deux équipes ont livré un rugby de qualité axé sur le jeu, le courage et l’envie. En première mi-temps, Léguevin ouvre la marque avec le pointillisme de l’arbitrage puis cède face à la pression des Comingeois, sur un essai transformé puis une pénalité encaissée. Saint-Gaudens occupe la surface territoriale de son adversaire mais s’expose à plusieurs reprises à des contres en sprints qui nécessitent la vigilance des derniers défenseurs. La dernière contre attaque Léguevinnoise fait mouche juste avant la pause et donne aux visiteurs un court avantage et un ascendant psychologique certain. D’autant qu’en seconde, tentant crânement leurs chances, les hommes de Sébastien Falco marquent encore à deux reprises. Il faudra toute la ténacité des Saint-Gaudinois pour relever la tête. Au courage, poussés par leurs coéquipiers, Sabinotto et Audibet marquent et offrent une courte victoire à leur équipe. Sans décrocher de point bonus offensif, même en allant gagner sur un large score dans quinze jours à Saint-Girons, ce sera très difficile pour les Commingeois d’accéder dans la foulée aux play-offs.

BR

Stéphane Ferrère, joueur-entraîneur à Saint-Gaudens : « L’essentiel pour nous, c’est d’avoir gagné. On a traversé une période négative, après ce qu’on a vécu, çà fait beaucoup de bien. On remonte. On le mérite. Tout le groupe était à l’unisson, on a fait un bon match. »

Sébastien Falco, entraîneur de Léguevin : « On a vu un superbe match. Les deux équipes ont très bien joué. On a eu de la chance d’avoir eu beau temps, ce qui n’était pas le cas pour les équipes B en lever de rideau. Mais on manque encore d’expérience pour savoir préserver le score. Nous avons demandé aux joueurs de jouer, ils l’ont fait. Ils n’ont pas su calmer le jeu. Je suis content parce qu’ils ont montré beaucoup de courage et de beau jeu.

 

Hommes du match,

Saint-Gaudens : Sabinotto et Audibet pour leurs essais décisifs, Palacin pour ses exploits en ultime défense.

Léguevin : Gay et Barboteau pour leur vitesse, leur présence et leur niveau de jeu, Bayol pour son exemplarité.