Vaillance ne rime pas forcement avec victoire:

Le 3 mars, le stade Gaston Sautet de Saint Sulpice sur Lèze accueillait les filles du PSTFR pour la rencontre contre Gaillac. Match en lever de rideau de celui qui opposait les narbonnais aux locaux qui devaient l’emporter après un match acharné. Les séniores du P S T F R se devaient non seulement de faire honneur à leurs hôtes mais encore de gagner pour que l’après-midi commence sous les meilleurs auspices.

Devant un public nombreux les encouragements fusaient, mais à la 18ème minute le silence se fit quand les gaillacoises inscrivirent une pénalité. Les entraîneurs surpris par ce score procédèrent à quatre changements. Coaching bénéfique puisqu’à la 28ème minute les joueuses haut-Garonnaises inscrivaient un essai transformé. De nouveaux changements aboutissaient à la 37ème à un nouveau franchissement de ligne pour un essai transformé. Mi-temps : 14-3 en faveur des filles du PSTFR.

Certains auraient pu croire que les adversaires du jour, assommés par ces points encaissés juste avant la mi-temps, auraient perdu de leur verve. Il n’en fut rien. Nos princesses durent défendre avec acharnement leur avance. Mais, se sont les gaillacoises qui réduisaient la marque à la 60ème minute, inscrivant un essai transformé qui ramenait le score à 14-10.

Derniers changements, derniers ajustements, respect des consignes, Philippe et Jérôme (les entraineurs du PSTFR) motivaient, galvanisaient leurs joueuses. Et, grâce à un essai transformé (79ème) la victoire était acquise. Score final : 19-10. Il le fallait, elles l’ont fait.

Restaient trois déplacements dont le tout premier avait lieu ce dimanche 10 mars à Castres. Une équipe qui venait de prendre un bonus offensif à Toulon lors de la dernière journée. Malgré la vaillance que l’on connait des filles du PSTFR en gris en noir, il n’y eut pas de miracle. C’est sur le score sans appel de 15 à 0 qu’elles devaient s’incliner.