La journée de dépistage de l’hépatite C, ce mal silencieux, s’est déroulée la semaine dernière à la clinique d’Occitanie.

Pour l’occasion, le docteur Jean-Paul Boyes, chef du service addictologie, ainsi que le docteur Nathalie Boucher du service de gastro-entérologie accueillaient et renseignaient les patients dans le hall principal. Après quelques explications, les personnes intéressées étaient dirigées vers le service d’addictologie. Là, le docteur Sophie Métivier, Hépato-Gastroentérologue, et Frédéric Eyvrard, pharmacien au C.H.U., réalisaient le test sanguin et, pour une grande partie, ont poursuivi l’exploration par contrôle de la fibrose du foie par échographie. Cette campagne a été un grand succès puisque de 13h à 18h, ce sont plus d’une vingtaine de personnes qui sont venues se faire dépister.

En cas de suspicion, un petit mot était adressé au médecin traitant pour complément de diagnostic. Cette action était supervisée par l’association nationale de prévention en alcoologie et addictologie (ANPAA 31).

Les personnes qui n’auraient pas pu participer à ce dépistage pourront dès mars-avril demander aux médecins généralistes de leur prescrire ces examens.