Salle du Pilat, ce weekend, se tenait le salon du champignon. Rémi Sarraute le président de l’association mycologique du Comminges ne pouvait faire que ce triste constat sur l’état de sècheresse de notre territoire.

« Tout hier nous avons parcouru le Mourtis et les cols avoisinants pour essayer de se rapprocher des conditions optimales de pousse des champignons : humidité et ensoleillement. Malgré tout notre cueillette n’a pas été aussi généreuse que nous l’espérions et les champignons sont déjà déshydratés. Nous avons tout de même réussi à présenter quelques espèces. Chacune est répertoriée avec une fiche technique. »

Cette association a pour but de faire découvrir au maximum de personnes les diverses variétés existantes. « Nous organisons régulièrement des sorties sur le terrain. Tous les lundis soir de 20h à 22h au château d’eau rue des Caussades nous nous réunissons et accueillons le public pour les renseigner sur leur cueillette. Il faut rester très vigilant. Certains champignons sont très ressemblants lorsqu’on ne les connait pas ou mal. Nous établissons des fiches techniques. Nous participons également à l’inventaire régional et national visant à la conservation de la biodiversité des espèces ».

Joël Aviragnet, très attentif à la protection du territoire, a lui aussi souligné l’importance de la lutte contre le réchauffement climatique. Jean-Yves Duclos a rappelé qu’au sein de l’EPTR des aides étaient apportées en termes d’économies d’énergie. Un moment de convivialité a été partagé autour du verre de l’amitié.