La représentante de l’UNICEF Claudy Parra, est venue à la rencontre des élèves de Villeneuve de Rivière. En effet lors de leur voyage pédagogique avec Patrick Ruffat, leur professeur, ils avaient émis le souhait de faire un don à l’UNICEF.

Une entreprise de Tours leur a fait un don, qui leur a permis de concrétiser leur projet et de redistribuer 1€ du kilomètre parcouru, soit 210€. Claudy Parra très touchée par cette initiative, leur explique qu’avec 5€ c’est 50 vaccins qui pourront être administrés, qu’avec 70€ c’est une pompe à eau qui pourra être installée. Aujourd’hui l’argent récolté servira aux urgences dues à la malnutrition des enfants, dues aux guerres ou aux changements climatiques. Un petit film est projeté où l’on voit les enfants dénutris, d’autres qui travaillent dans des mines.

Un grand silence, ils sont très attentifs puis vient le temps des questions. Pourquoi vont-ils travailler ? Qui les y envoie ? Pourquoi tous les enfants ne vont-ils pas à l’école ? «  Parfois parce que les parents ont besoin de cet argent pour les nourrir, parfois comme au Mexique l’école est trop chère ». Prise de conscience de la chance qu’ils ont de pouvoir aller à l’école même si parfois ils préfèreraient aller jouer.

Une des priorités de l’UNICEF est de construire des écoles et de donner les moyens pour donner cet enseignement. Une des élève conclut « dans ce film certains ont le sourire alors que nous nous avons beaucoup plus qu’eux et on demande toujours plus aux parents, sans être jamais contents. » Belle philosophie de  vie !