Comme chaque année, les cazèriens se sont déplacés en nombre à la salle des fêtes Michel Bon pour les vœux de la municipalité. Ce vendredi 12 janvier, le maire de Cazères, Michel Oliva a inauguré la cérémonie en souhaitant « une année 2018 souriante » à l’ensemble de ses administrés.

A ses côtés étaient présents les conseillers municipaux et le conseil municipal des jeunes. Mais également, Gérard Capblanquet (Président de la Communauté de Communes Cœur de Garonne), Christian Sans (Conseiller Départemental), ainsi que les représentants des corps constitués et des associations de la commune. Au programme, une projection vidéo, des discours et un buffet convivial.

Tout d’abord, Michel Oliva est revenu sur la riche actualité de Cazères en 2017 en évoquant les faits majeurs pour la commune : l’inauguration de l’école de l’Hourride rénovée en mars avec l’installation du centre de loisirs, la construction du court de tennis couvert, la fin du chantier de l’église avec l’installation du nouvel orgue, la réhabilitation de la décharge Malaret, les travaux d’urbanisme et plus particulièrement sur la RD 36 (passage à niveau, tourner à gauche etc.), la borne de recharge électrique, la maison médicale et l’achat de matériel environnemental qui a permis l’obtention du label « Ville nature 1 libellule ».

« Une ville qui se transforme et se dessine un bel avenir ».

Le maire qui entame sa dixième année de mandat en tant qu’élu, a ensuite souhaité la bienvenue aux nouveaux habitants de Cazères, évoquant « une ville qui se transforme et se dessine un nouvel avenir ».

Il s’est félicité de la mise en route de la Communauté de Communes Cœur de Garonne au 1er janvier 2017 (Loi Notre). Elle engendre une mutualisation des services, des compétences et des financements de 48 communes. La création des nouvelles installations sportives du futur lycée et du collège pour 1800 élèves en sera un premier exemple. Puis il a enchainé sur les gros projets qui marqueront 2018, voire les 10 années à venir pour certains, à l’image du réaménagement du centre-bourg. La première pierre de la future Maison Garonne a été posée en décembre. L’ancien hangar Atoch sera ainsi prochainement transformé en musée de la batellerie d’ici décembre. Une extension va permettre de rénover le dojo et de le rendre plus fonctionnel. Enfin, la salle des fêtes Michel Bon va connaitre une nouvelle jeunesse avec des travaux de remise aux normes et d’embellissement, ainsi que la création d’une cuisine.