La France Insoumise : 8ème Circonscription Comminges Savès repart en campagne.

Ils ont appris lundi 18 décembre que le Conseil Constitutionnel avait invalidé l’élection de Joël Aviragnet. Dès le 21 décembre, les militants de la France Insoumise du Comminges Savès se sont donc retrouvés en Assemblée de Circonscription et c’est tout naturellement qu’ils ont décidé de soumettre à l’approbation du Comité Électoral le même binôme qu’aux législatives de juin dernier.

«Nous sommes heureux que Philippe GIMENEZ et Sophie LECHAT aient de nouveau la confiance du comité électoral d’autant plus qu’avec un score proche des 15%, nos candidats ont déjà prouvé qu’ils étaient en phase avec les attentes des citoyens» commente Sylvie. «Même si Jean-Luc Mélenchon avait annoncé, lors de la convention à Clermont-Ferrand, que partout où il y aurait des partielles la France Insoumise repartirait avec les mêmes candidats, il est réjouissant de savoir que celles et ceux qui ont participé à la campagne précédente sont prêts à recommencer autour de Sophie et Philippe» complète Stéphane.

Les militants sont donc prêts. Pour André «La campagne va être courte. Nous allons revoter avant fin mars. Il n’y a pas une minute à perdre». «A l’Assemblée Nationale, le groupe France Insoumise est la seule véritable force d’opposition au gouvernement Macron. Ceux qui aujourd’hui voudraient nous faire croire qu’ils sont dans l’opposition soutenaient Macron sous Hollande et Valls au primaire. Nous avons une chance inouïe ici, celle de bousculer la donne et d’envoyer à l’Assemblée un dix-huitième député insoumis» note Véronique.

Militants et candidats n’ont donc pas l’intention de ne faire que de la figuration lors de cette partielle. «Nous repartons pour gagner. Ce sera le plus beau cadeau que nous pourrons offrir aux militants qui ne cessent de croire en cet avenir en commun répondant à l’urgence démocratique, sociale, écologique, pacifique» conclut la candidate Sophie Lechat.