Bagnères de Luchon et le Comminges sont en deuil. Jean Peyrafitte est mort ce samedi matin à l’âge de 95 ans. Il avait été, durant de nombreuses années, une figure marquante de la vie politique en Haute-Garonne. Pendant plus de 20 ans, il a exercé les fonctions de maire de Luchon (1974-1995). Trois ans après sa première élection de maire, il devenait conseiller général du canton de Bagnères de Luchon, ce sans discontinuer jusqu’en 1992. Jean Peyrafitte a aussi occupé de nombreuses années les fonctions de sénateur de la Haute-Garonne. Élu en 1980, il sera réélu en 1989 jusqu’en 1998.

De nombreuses personnalités ont rendu hommage à cette figure incontournable du Comminges.

D’ abord le maire actuel qui parlera « d’un engagement sans faille, qui a oeuvré pour la défense de sa ville, de son canton et s’était posé en défenseur convaincu du thermalisme et des territoires de montagne. »

Joël Aviragnet, député de la 8° circonscription :

« C’est une grande émotion et une très grande tristesse d’apprendre le décès de Jean Peyrafitte, un grand bâtisseur de notre territoire qui a marqué durablement de son empreinte la vie locale et nationale. Mes premières pensées vont bien évidement à Renée, sa femme, Jean-Louis et Nicole ses enfants. Je pense aussi à tous ses proches et les nombreuses et nombreux luchonnais affectés par sa disparition. « Jeannot » a aimé profondément sa ville de Luchon et le Comminges. Éternel défenseur de la montagne, notre territoire lui doit beaucoup et peut lui être reconnaissant de son engagement sans faille et de sa vision. »