Toulouse, le 22 septembre 2017 – À l’occasion de la Journée Mondiale de lutte contre la maladie d’Alzheimer, Stéphane Junique, président d’Harmonie Mutuelle et Dominique Letourneau, président du directoire de la Fondation de l’Avenir, ont remis le « Prix Harmonie Mutuelle Alzheimer » qui soutient financièrement les travaux d’un chercheur visant à faire reculer la maladie.

Une femme lauréate du « Prix Harmonie Mutuelle Alzheimer » 2017

Sandrine Andrieu, Professeur des Universités –Praticien Hospitalier au CHU de Toulouse, et directrice de l’UMR 1027 Inserm – Université de Toulouse III, est la lauréate du « Prix Harmonie Mutuelle Alzheimer ».

En soutenant son projet « Améliorer la méthodologie des essais de prévention du déclin des fonctions cognitives liés à une maladie d’Alzheimer », Harmonie Mutuelle poursuit son engagement – qui a débuté en 2010 – dans la recherche de la maladie.

Aucun traitement curatif de la maladie d’Alzheimer n’a été trouvé ce jour. C’est pourquoi le Pr Andrieu a décidé de concentrer ses efforts sur la prévention. Les raisons sont les suivantes :

-La maladie présente une longue phase de latence asymptomatique,

-De nouveaux biomarqueurs permettent d’identifier des anomalies très en amont de l’apparition des symptômes d’Alzheimer.

La détection de la maladie est désormais possible à des stades de plus en plus précoces. Le projet du Pr. Andrieu propose de définir une approche méthodologique innovante des essais de prévention grâce à une approche multidisciplinaire associant des cliniciens, des méthodologistes et des mathématiciens.

A terme, le début de la maladie pourrait être retardé de quelques années.

Les projets soutenus grâce au « Prix Harmonie Mutuelle Alzheimer »

Les projets soutenus se sont concentrés autour de quatre axes de recherche :

  • Diagnostiquer plus tôt la maladie ;
  • Mieux comprendre le fonctionnement de la mémoire ;
  • Développer de nouvelles thérapies ;
  • Approfondir la connaissance de la maladie.