Mardi 14, Labarthe sur Lèze accueillait ses nouveaux habitants. Le maire, Yves Cadas, entouré de nombreux adjoints, avait concocté une réception en toute fraternité avec celles et ceux qui sont arrivés ces derniers mois sur la commune. Et la salle du Conseil Municipal était trop petite pour accueillir tout le monde.

Après un petit résumé historique et un point sur l’évolution démographique (420 habitants à la Révolution, 5650 de nos jours), l’édile a énoncé les projets en cours, en présentant les élus présents, tant de son équipe que de l’opposition, en précisant leur secteur d’activités.

La parole fut ensuite donnée au public pour les questions tant générales que spécifiques.

Tout y passa : Les trottoirs entre le village et la gare, le maillage des dessertes locales des bus vers la gare de Muret (de la responsabilité de l’Agglo du Muretain), les règles s’appliquant dans les lotissements privés, les missions de la police municipale (qui a maintenant pouvoir de contrôle des excès de vitesse, qu’on se le dise), les cantines ne proposant pas de menu végétarien (problème pris en compte à partir de la rentrée de septembre), les aires de jeux absentes auprès des nouveaux lotissements (avec les risques et les responsabilités de la commune).

Bref, un échange constructif qui permit à Monsieur le Maire de rappeler que son bureau était toujours ouvert aux administré(e)s afin de maintenir l’échange.

La soirée s’est terminée autour d’un buffet démocratique,  avec un remerciement particulier pour un couple qui avait offert un superbe plateau de samossas délicieux, totalement dans l’esprit Républicain.