Dans un communiqué de presse la Sénatrice de la Haute Garonne, Françoise LABORDE nous informe de son choix de rejoindre le mouvement « En Marche ».

Françoise LABORDE rejoint le mouvement En Marche.

Les résultats du premier tour du scrutin des primaires de la belle alliance populaire traduisent l’impasse dans laquelle se trouve la gauche et les partis engagés auprès du gouvernement. Deux courants du parti socialiste s’opposeront dimanche prochain dans des conditions qui rendent difficile le rassemblement de la gauche et la conduite d’un projet commun dans l’intérêt de la France, quel que soit le vainqueur.

Dans ce contexte, Françoise Laborde fait le choix de rejoindre le mouvement En Marche, aux côtés d’Emmanuel Macron, et tient à clarifier les raisons de son choix.

Revenant aux  fondamentaux de son engagement en politique et de ses valeurs, elle veut ainsi faire barrage à l’extrême droite et à la droite extrême ainsi qu’à l’hyper gauche démagogique qui ne lui convient pas davantage.

Elle entend choisir ce nouveau chemin pour la France. Tout en gardant les valeurs qui constituent son engagement humaniste en faveur de l’égalité des droits. De la liberté d’expression, de la laïcité, de la fraternité et de la lutte contre les inégalités. Elle les retrouve dans le mouvement conduit par Emmanuel Macron. Elle saura rester vigilante quant aux propositions d’actions qui seront faites en faveur de l’éducation, de la laïcité, de la santé, de la sécurité sociale et par dessus tout de l’Europe.

L’excès de protectionnisme voire d’isolationnisme prôné par certains doit nous conduire à construire d’urgence une Europe fédérale.

Fidèle à ses valeurs radicales de gauche, et après avoir soutenu au premier tour des primaires Sylvia Pinel, elle se met en marche pour soutenir dans un esprit de transversalité, la modernisation de la vie politique de notre pays et la reconstruction d’un projet pour la France tourné vers l’avenir avec le soutien d’un grand nombre de concitoyens.

Françoise LABORDE
Sénatrice PRG de Haute-Garonne