Candidat à la présidence, Jean-Raymond Lepinay souhaite présenter à tous sa vision de la gouvernance.

Jean-Raymond Lepinay rappelle qu’il faut agir pour le bien du territoire et non écouter ses ambitions personnelles.

Suite à la loi NOTRe, et le regroupement imposé des 5 intercommunalités qui composent aujourd’hui les 5C, une nouvelle gouvernance s’impose, sans retour aux urnes pour les citoyens.

Toutefois, les conseillers communautaires devront élire un nouveau président, des vices présidents, un nouveau bureau.

Alors que Présidents, vice-présidents, élus et agents œuvraient ensemble en se respectant, tout semble remis en cause. Il propose donc un organigramme du bureau et une ligne de travail pour tous.

Il rappelle la primordialité d’assurer la continuité des services, de préserver la proximité en travaillant avec les communes, la complémentarité entre rural et urbain, d’investir pour l’attractivité du territoire et de l’emploi, de garder ambition et ouverture pour la 5C, la solidarité entre les 5 territoires et la solidarité entre leurs habitants.

Voir notre article sur la candidature de Jean Raymond Lepinay.