Depuis la semaine dernière, le SIVOM des plaines et coteaux du Volvestre , au côté de la commune de Martres Tolosane, a démarré un nouveau chantier de restauration du lit de la Garonne au pied du barrage EDF de Saint Vidian. En suivant, c’est la confluence de l’Esquéril sur la commune de Mauran qui sera restaurée. Ces travaux s’inscrivent dans le cadre du Programme Garonne 2012/2016 dont ils constituent la dernière opération importante. En décembre, les collectivités, les partenaires institutionnels et des acteurs du fleuve se réuniront pour valider ensemble le contenu du programme pour les années à venir.

L’objectif de ce chantier est de libérer les galets fixés par la végétation pour rétablir une couche protectrice sur l’ensemble du tronçon jusqu’au plan d’eau de Cazères. Cela limitera notamment les risques d’affouillement de la digue du lac de Saint Vidian et les des piles du pont départemental en aval. Cela permettra aussi un meilleur étalement des crues au niveau du hameau de l’Esquéril et du camping. Les galets, siège des micro-organismes auto-épurateur, aura aussi un effet positif sur la qualité des eaux. Enfin, les milieux aquatiques seront plus attractifs pour les petites bêtes et les poissons, pour la plus grande joie des pêcheurs !

« Cette action est complémentaire aux aménagements de valorisation du lac de Saint Vidian réalisés par la commune de Martres et au projet de parcours pédestre Via Garona porté par le Département » soulignait Paul Simon, en charge de cette opération qui bénéficie des aides de l’Etat, de l’Agence de l’eau, de la Région Occitanie et d’EDF.