Depuis le départ l’été dernier du capitaine Philippe Cocault, son adjoint, le lieutenant Laurent Gourguechon, a pris les fonctions de Commandant de la Brigade Territoriale Autonome de Muret. Il est officiellement en poste depuis le début de la semaine. Entré à l’école de Gendarmerie en 1988, il est affecté à la brigade de Saint-Brice en Coglès en Ile et Vilaine. Il fera durant sa carrière plusieurs séjours hors métropole (Djibouti, Mostar, Le François en Martinique où il passe adjudant, et Mooréa). Nommé officier, il arrive à la Brigade de Muret en 2014.

La cérémonie s’est déroulée en présence des maires des communes des alentours et des représentants de la police municipale.

Comme l’a rappelé le Chef d’Escadron Delforge dans son discours, il prend donc le commandement d’une unité très importante tant sur le plan géographique (11 communes) que démographique (57 000 habitants), mélange de zones rurales et urbaines ayant chacune leurs spécificités et leurs problématiques. La délinquance y est importante avec 2500 crimes et délits par an, auxquels se rajoutent les nouvelles missions comme la lutte contre la radicalisation ou le contrôle des flux migratoires.

Mais le Lieutenant Gourguechon est prêt, avec ses troupes, à relever ce nouveau défi.