Blajan : L’obligation d’étiquetage des viandes se renforce dans la restauration

Depuis le 1er mars, les restaurateurs et cantines collectives ont l’obligation d’étiquetage des viandes servies (hors domicile). Elle permet de connaître l’origine des viandes servies, volailles, porc, mouton, agneau. Les viandes bovines sont déjà dans ce cas depuis 2002. L’étiquette doit porter la mention du pays d’élevage, du pays d’abattage, pour les viandes fraîches, réfrigérées, congelées ou surgelées.

Dans le cadre de la loi Egalim, cette mesure de traçabilité, avalisée par la Commission Européenne, découle d’une concertation entre l’Etat, les filières agricoles, les professionnels de la restauration et les associations de consommateurs.

C’est une avancée pour l’information et la transparence souhaitée par les clients.

A Blajan, au bar-restaurant dansant La Petite Musette, le patron Laurent Tonnelier confirme : « C’est une bonne chose pour nos clients. Ici, depuis le départ toutes nos viandes sont françaises, Elles proviennent de l’abattoir de Saint-Gaudens, fournies par des producteurs locaux. Les informations d’origines sont affichées sur l’ardoise du menu à l’entrée du restaurant. Et tous nos plats sont frais et cuisinés sur place par le chef Mathias. »

www.lapetitemusette65.com

12 rte de Toulouse 31350 Blajan ; 09 54 57 11 41

Mots-clés :

Articles en relation :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

S'abonner à la newsletter

Derniers articles

Ne manquez plus un article :