Le soutien aux soignants des Antilles avec le collectif Liberté Comminges

Rassemblement de soutien aux soignants des Antilles – Le samedi 27 novembre à Saint-Gaudens,

Ce furent un peu plus de soixante dix personnes à l’appel du collectif Liberté Comminges qui ont manifesté leur soutien aux soignants des Antilles malgré le vent et le froid ce samedi 27 novembre à Saint-Gaudens. Après le tour de ville sous la pluie, des boissons chaudes et des gâteaux ont été proposés aux manifestants. Ils se sont regroupés à l’abri sous les arcades de la place Jean-Jaurès pour entendre les musiciens qui pour la circonstance avaient répété les chants antillais : « C’est bon pour le moral », et autres chansons festives « Il tape sur des bambous », qu’ils avaient répétés avant le rassemblement.

Le collectif Liberté Comminges a rejoint le collectif CLP (Citoyens Libres des Pyrénées), évoquant l’empêchement du collectif de Saint-Girons resté bloqué par la neige, lequel devant rejoindre la manifestation en soutien aux soignants des Antilles. Le collectif Liberté-Comminges se joindra à la marche blanche du 5 décembre à Lourdes en soutien aux victimes des effets secondaires de l’injection génique. Dans le parcours de la marche une escale est prévue à Saint-Gaudens le mercredi 8 décembre. L’arrivée sur Paris devrait se situer autour du 16 janvier. La marche sera rejointe par des personnalités du monde du spectacle comme celui du monde scientifiques et des associations de résistance à la politique sanitaire.

Le rendez-vous du 4 décembre à 16h place Jean-Jaurès sera centré sur l’injection génique aux enfants, et la question du consentement éclairé. « Sur le site de EudraVigilance qui recense les effets secondaires, il apparait que les taux de myocardie chez les 12-17 a explosé à partir de septembre suite à la campagne d’injection ». Le rassemblera s’achèvera en musique comme à l’accoutumée.

www.libertecomminges.org

*EudraVigilance est le réseau européen de traitement des données et le système de gestion pour la notification et l’évaluation des effets indésirables suspectés de médicaments qui ont été autorisés ou en cours d’étude dans des essais cliniques dans l’Espace économique européen.

 

 

 

 

Mots-clés :

Articles en relation :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

S'abonner à la newsletter

Derniers articles

Ne manquez plus un article :