Cette fois-ci, c’est le local des peintres amateurs de Muret qui a été saccagé dans la nuit de vendredi 23 à samedi 24, après une visite la semaine d’avant dans le local du club d’échecs.

Le ou les vandales, car il semble qu’ils étaient nombreux, ont cassé un carreau sur la façade avant pour s’introduire dans le bâtiment.

Une fois à l’intérieur, ils ont crevé des toiles, renversé les chevalets et les armoires, répandu des produits trouvés sur place –peintures, colles, paillettes- dans le seul but de casser pour casser.

Après un dépôt de plainte dimanche matin, Carole la présidente et Mauricette la trésorière sont allées constater et dresser l’inventaire des dégâts !

Comme le dit si bien la présidente : « C’est malheureux de saccager des salles mises à la disposition des muretains pour pratiquer un loisir qui ne peut faire ombrage à personne. Les élèves vont être très déçus de constater que leur travail a été réduit à néant. ».

Très certainement que cette vague d’agressions de tout ordre –trafics, incivilités, violence par arme à feu, agressions sur dépositaires de l’autorité publique- aura été au centre des discussions de la réunion ce mercredi 28 au matin,  que la sous-préfecture a accueillie, en présence des services du procureur de la République, de monsieur le maire, de la gendarmerie et de la police municipale.