A court de compétition, le triathlète commingeois Ludovic Dasque n’a pas manqué de souffle ce week-end. Lors du championnat du monde de triathlon d’hiver disputé dans la neige andorrane, il s’est imposé et a décroché le titre de vice champion du monde.

En ces temps sevrés, l’épreuve a pourtant été maintenue au calendrier international. La course s’est disputée dans le cadre naturel du parc d’aventures Naturlandia niché dans les Pyrénées, près de Santa Julian de Loria naturel. Quitte à faire battre leur cœur de longues minutes durant à la fréquence maximale, les athlètes venus des quatre coins de la planète, se sont époumonés sur 4,1 km de  course à pied, 5,5km de VTT et autant de  ski de fond (5,5km).

« L’organisation était parfaite, relate Ludovic. Chaque coureur a été soumis à trois tests PCR, en arrivant sur le site, avant le départ et pour quitter Andorre. Le départ de la course à pied a été donné par vagues successives de quatre coureurs. A 10h45, il faisait très froid, il n’y avait plus beaucoup de neige mais le sol était gelé. En VTT, c’était pareil. D’abord une grande descente, glacée puis une belle montée. En ski de fond, l’organisation a été contrainte de répandre des bennes entières de neige sur le parcours. A l’arrivée, nous ne pouvions rien connaître de notre classement. Mon chrono totalisait 51’. Les résultats sont tombés vers 16h. J’ai signé le meilleur chrono en course à pied, je suis second en vélo mais j’ai été distancé en skis. Je termine second au général, une minute derrière le vainqueur, l’Espagnol Oscar Lado-Fernandez. Vice champion du monde, c’est une belle satisfaction, d’autant que cette course n’était pas mon objectif de la saison, juste une  excellente occasion de porter un dossard. Je prépare le half Iron d’Andorre prévu le 4 juillet, l’iron man de Nice le 12 septembre. Cette année, nous aurons aussi une superbe équipe au Tri Comminges pour disputer le championnat D3 de duathlon. »

Voilà une saison qui démarre fort, très fort.