Jeudi 18 février, le président du conseil départemental Georges Méric était en visite sur le canton de Cazères. La première étape l’a conduit à Cazères où il a découvert les locaux et les activités de la ressourcerie Récobrada.

Le conseil départemental de la Haute-Garonne soutient l’association depuis 2018 comme partenaire du programme départemental d’insertion. En plus de l’aide annuelle de 20 000 € pour l’animation d’un lieu d’accueil, le département finance un chantier d’insertion. En 2020, cela représente 4 postes d’insertion pour 33 243 €. L’association a également bénéficié du Fonds exceptionnel de soutien aux acteurs associatifs durant la pandémie pour un montant de 17 500 €. Sur place il a rencontré Jacques Merel, directeur de l’association Récobrada. Cette dernière propose des actions d’insertion par l’activité économique destinées à recréer du lien social. Elle s’adresse à tous types de public (personnes en situation de handicap, en rupture sociale, en insertion, des jeunes avec un suivi éducatif, des adolescents, des retraités…). Récupération de meubles et d’électroménager, animation d’un “repair café” contre l’obsolescence programmée, prise en charge totale ou partielle de déménagement, elle permet aux habitants en situation de fragilité socioéconomique d’accéder à des biens et des services à des coûts très faibles, en luttant surtout contre l’isolement et en favorisant leur autonomie :

« J’ai pu constater le travail effectué par les salariés et les bénévoles de cette structure spécialisée dans l’insertion par l’activité économique. L’association qui fait de la récupération de meubles ou de vêtements recrée du lien social et de la solidarité entre les publics qui fréquentent le lieu. Elle permet aux habitants en situation de fragilité de sortir de leur isolement et de gagner en autonomie. Impactée par la crise sanitaire, l’association qui est installée en milieu rural, a bénéficié du fonds exceptionnel de soutien au secteur associatif mis en place par le Département » s’est exprimé Georges Méric.

L’après-midi s’est poursuivi à Martres Tolosane où le président a pu échanger (en respectant les gestes barrières) avec les habitants de la résidence sénior Cœur de Village. Cette résidence, située en plein cœur de la commune, est composée de 5 logements (T3), adaptés aux séniors, avec des loyers moyens compris entre 354 et 405 €. Livrée en 2020 par l’Office Public de l’Habitat 31, cette résidence a bénéficié d’un financement de 23 500 € du conseil département de la Haute-Garonne. En effet, dans l’acte II du plan Habitat pour la période 2020-2025, le département s’engage pour produire plus de logements à bas et très bas loyers, adaptés aussi aux personnes âgées, et pour aider à la revitalisation des communes rurales et des centres-bourgs.

Le maire Loïc Gojard et son équipe municipale ont profité de l’occasion pour présenter à Georges Méric le projet de réaménagement et sécurisation de la rue du Pagès pour lequel le conseil départemental de la Haute-Garonne est partenaire. Début prévisionnel des travaux : septembre 2021