L’ordre du jour du Comité syndical du SIVOM ce vendredi soir 4 septembre avait pour but d’élire le président, les vice-présidents et les membres du bureau. Plus de 200 délégués étaient là sur les 256 représentant les communes et communautés de communes. Cette élection annoncée comme une soirée marathon va finalement se dérouler sans trop déborder sur le planning prévu. Alain Barutaut qui a assuré l’intérim de la présidence sur les derniers mois a tout d’abord remercié le personnel pour son professionnalisme durant les mois de confinement où près de 80 personnes ont assuré leur service. Il n’a pas manqué de rappeler le soutien de José Sanchez durant cette période et rendu hommage aux deux présidents qui ont marqué l’histoire du SIVOM depuis sa création en 1968 à savoir Dominique Manent puis Jean-Louis Puisségur. C’est Michel Auberdiac, maire de Lespiteau doyen des délégués qui va conduire l’élection du président. Jean-Paul Manent seul candidat en lice sera élu à l’issue du scrutin ( 186 oui ,13 nuls et 18 blancs). La première pensée de celui-ci est pour son père à qui il succède indirectement. Un clin d’oeil de l’histoire! Jean-Paul Manent rappelle brièvement les enjeux et défis qui attendent le SIVOM qui selon lui se trouve à la croisée des chemins.

6 vice-présidents à ses côtés

6 vic-présidents l’accompagneront pour mener à bien cette tache: 1er vice-président Alain Barutaut maire de Lieoux, 2 ième vice-président Claire Vougny maire de Labarthe de Rivière, 3 ième vice-président Claude Abadie maire d’Aspret-Sarrat, 4 ième vice-président Virginie Nicolas maire de Franquevielle, 5 ième vice-président Joël Guillermin (adjoint au maire de St-Gaudens), 6 ième vice-président Lucienne Cortinas maire de Landorthe. Des élus représenteront le SIVOM auprès du SYSTOM: titulaires Jean-Paul Manent et Alain Barutaut; suppléants Claude Abadie et Magalie Gasto-Oustric . Des élus de Montréjeau, Aspet, Magnoac et St-Gaudens complètent cette liste auprès du conseil.