« Du Côté Des Femmes » a organisé une petite rencontre pour présenter ses vœux. Delsy LANGAN, co-responsable de DCDF31, en a profité pour présenter les intentions pour 2020 et faire un bilan de l’année écoulée.

Et le moins que l’on puisse dire est que les problématiques restent : Pour leur seule structure, 133 nouvelles femmes ont été victimes de violences en 2019 (94 % d’entre elles ont des enfants à charge), 148 femmes ont été reçues en accueil physique (80 % d’entre elles sont des femmes victimes de violences conjugales). 50% des femmes accueillies sont originaires du Muretain Agglo. 52 demandes d’hébergement ont été actées (DCDF n’a pu faire aboutir que 9 demandes d’hébergement de femmes, accompagnées de leurs enfants).

DCDF31 en 2019 a été sollicité par 14 personnes faisant partie de l’entourage de femmes victimes de violences. Le chiffre a doublé comparativement à l’année 2018.

Mais, preuve de reconnaissance de leur implication, plus de 70 professionnels ont sollicité l’association sur des situations de femmes victimes de violences. Plus de 1150 jeunes ont été rencontrés lors des actions de prévention. De futurs  professionnels du champ social ont été sensibilisés aux violences conjugales par les actions de DCDF dans les écoles de formation au travail social, ainsi que des professionnels rencontrés dans les actions de formation.

L’association attend les retombées du « Grenelle contre les violences conjugales » tant sur les plans humain et budgétaire par la création de postes ou par des moyens d’accueil de personnes à héberger dans l’urgence.

Pour les contacter, un numéro, le 05 34 63 16 74