L’immense succès du meeting aérien de Saint Bertrand de Comminges.

Saint Bertrand de Comminges aura été à l’affiche tout au long de cet été 2017. Après le festival de musique, la fête médiévale et artisanale et les différentes expositions, c’est la patrouille de France qui est venue honorer le ciel du grand site commingeois. Suspendue entre ciel et terre, cette ancienne cité romaine, fondée au 1er siècle avant J.C., se détache des contreforts pyrénéens avec majestuosité et se laisse découvrir au détour d’un virage.

L’association «Les ailes pyrénéennes», forte de tous ses bénévoles qui se sont tant investis, et la société ABE ont pu se montrer très fières de la réussite de ce meeting aérien, laquelle a dépassé toutes leurs espérances. Ce sont des milliers de personnes qui ont convergé vers ce haut lieu historique ce 13 août pour assister à une journée qui restera gravée dans les mémoires. Le succès de cette manifestation a occasionné quelques problèmes de circulation et d’embouteillages pris avec calme et humour par les automobilistes. Un PC gendarmerie, spécialement installé à cet effet, a régulé avec efficacité le flot de voitures. Une fois garés sur les immenses parkings spécialement aménagés, les spectateurs ont pu profiter du moment. Outre les nombreux stands et animations pour les enfants, ils ont pu effectuer un baptême de l’air assuré par Héli-Béarn, admirer l’équipe de voltige de l’armée de l’air, celle de l’équipe de France de parachutisme, un Bronco, un avion T6, la patrouille Yellow, 1 hélicoptère Tigre, deux Rafales et bien sûr la célèbre Patrouille de France.

Un grand moment d’émotion quand les trainées de fumée bleu, blanc, rouge ont illuminé le ciel du site de Saint-Bertrand, passant en basse altitude au dessus de la cathédrale Sainte-Marie. Comme à l’accoutumée, ces pilotes de chasse d’élite ont produit, avec brio, un spectacle d’une très grande qualité qui a été salué par une salve d’applaudissements et des cris de joie.

Ces militaires qui côtoient les grands de ce monde sont aussi des hommes au savoir être exceptionnel qui savent se montrer simples et chaleureux. Ils ont fait preuve d’empathie envers tous les bénévoles, organisateurs, élus, spectateurs qu’ils ont eu l’occasion de croiser. «La simplicité est la forme de la vraie grandeur» disait Francesco de Sanctis dans l’histoire de la litterature italienne.

C’est le regard encore émerveillé par le spectacle offert que les spectateurs ont regagné leurs véhicules pour retourner dans le monde réel, avec parfois du mal à redescendre sur terre.

Jean Sandaran et Pierre Stéphane Castet peuvent être très satisfaits de la réussite de ce meeting aérien.

Quant à Marie-Claire Uchan, maire de cet écrin pyrénéen, elle reste sur son petit nuage, fière d’être à la tête d’une commune où la vie est belle et joyeuse.

Le petit plus avec une vidéo. merci à Phil Barrère et à Pyrénées Passion / Randos Passion  :

Mots-clés :

Articles en relation :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

S'abonner à la newsletter

Derniers articles

Ne manquez plus un article :