Aurignac

Canton de Cazères : Subventions du Conseil Départemental

Lors de la  commission permanente du 7 juin 2018 le Conseil Départemental de la Haute-Garonne a décidé d’accorder des subventions pour les projets et acquisitions présentés par les communes, syndicats intercommunaux, particuliers, sociétés HLM, collèges et associations du canton de Cazères. Voici les dossiers soutenus par Sandrine BAYLAC et Christian SANS Conseillers Départementaux du canton de Cazères pour un montant total de  54 338,30 €   de subventions accordées. AURIGNAC –Acquisition de

Subventions du Conseil Départemental – Commission du 3 mai 2018

Lors de la commission permanente du 3 mai 2018 le Conseil Départemental de la Haute-Garonne a décidé d’accorder des subventions pour les projets et acquisitions présentés par les communes, syndicats intercommunaux, particuliers, sociétés HLM, collèges et associations du canton de Cazères.

Permanences des conseillers départementaux

Permanences des conseillers départementaux pour le mois de mars. Sandrine Baylac et Christian Sans, conseillers départementaux du canton de Cazères se tiennent à la disposition des habitants, des associations et des élus. Voici le calendrier des permanences du mois de mars : RIEUMES – le 1er mars 2018 de 9h30 à 11h30 à la Maison du Tailleur LE FOUSSERET – le 7 mars 2018 de 9h30 à 11h30 à la

Subventions du Conseil Départemental de la Haute-Garonne

Le Conseil Départemental de la Haute-Garonne a décidé d’accorder des subventions pour les projets et acquisitions présentés par les communes, syndicats intercommunaux, particuliers, sociétés HLM, collèges et associations du canton de Cazères.

Aurignac : Valère Costes expose au musée de l’Aurignacien.

Dans le cadre de la fête de la Science, l’artiste Valère Costes expose au musée d’Aurignac du 8 octobre au 31 décembre 2017. Présenté par Joëlle Arches, directrice du Musée de l’Aurignacien, l’artiste présente un type de sculptures un peu particulier. Il n’est pas à proprement parler un sculpteur. Il invente des dispositifs au sein desquels le vivant et les phénomènes physiques se voient réduits à d’inutiles mouvements et interprétations scientifiques.