« Vous ferez une centenaire », lui répétaient ces voisines en plaisantant. Et elle, de santé fragile répondait invariablement : « ah non alors !»

Elène Mougeat est née le 25 juillet 1919 à Sidi Bel Abbès, en Algérie, ses grands-parents espagnols ayant émigré en Algérie en 1884. Elène a grandi là-bas, puis elle rencontre Louis un militaire, qui allait devenir son mari le 2 août 1944.

Ils s’installent à Toulouse en 1953, suite à la mutation de Louis. Ils eurent la chance de partir de l’Algérie dans de bonnes conditions, avant la guerre. Le 13 juillet 1960 à la retraite de Louis, ils emménagent à Boulogne-sur-Gesse où ils avaient fait construire leur maison.

Elène se retrouve seule après le décès de son mari le 19 août 1997. Après des ennuis de santé et malgré toute  l’attention portée par ses enfants et du personnel médical, il a fallu se résigner à faire entrer Elène  à l’Ehpad du Mont Royal. C’était le 21 avril 2016. D’abord réticente, la centenaire s’est faite peu à peu à son nouvel environnement et dit désormais se plaire.

Pour fêter cela, une sympathique réception se déroulait à l’Ehpad du Mont-Royal jeudi 25 juillet.  Deux de ses enfants étaient présents, Alain et Jean-Pierre accompagnés de leurs épouses et Gabriel un petit fils.

Jean-Bernard Calbera, directeur de l’établissement remettait au récipiendaire une médaille relative au passé militaire de son mari. Elène recevait également plusieurs bouquets de fleurs et un joli cadeau.

Quant à Maryse Dumoulin, adjointe à la mairie, elle souligne les grandes qualités humaines d’Elène, qui lui ont permis de vivre aussi longtemps.

Un excellent gâteau préparé par Célina, la cuisinière du lieu a été partagé entre tous les résidents.