The bird of prey. Littéralement : l’oiseau de proie. C’est le nom qu’a choisi Airbus pour son dernier modèle d’avion, hybride électrique.

Il a été présenté en Angleterre, lors du Royal international air tattoo :  la plus grande manifestation du monde, liée à l’aéronautique. Un avion imaginé sous la forme d’un oiseau : logique ! Airbus a dévoilé ce 19 juillet sur son compte twitter, son tout dernier modèle. Inspiré des aigles, The bird of prey prend l’allure d’un oiseau de proie

https://t.co/HOfecb8X06
Ce nouvel engin est hybride : à moitié électrique. D’après Airbus, le design de cet avion lui apporte une efficacité supérieure en termes d’aérodynamisme, grâce à sa « queue », séparée en plusieurs morceaux. Les « plumes » du Bird of prey sont « contrôlées individuellement, ce qui permet un contrôle actif du vol ». Il est équipé d’un turbopropulseur.

Plus écologique ? 

Ce nouveau modèle serait plus silencieux que les autres, et consommerait 30 à 50% de carburant en moins.

Destiné à des vols régionaux, il possède une autonomie de 1 500 kilomètres et peut transporter jusqu’à 80 passagers.

Pour Airbus, cette toute dernière création marque aussi le 50ème anniversaire du fabriquant.

Aucune date de mise en circulation de ce modèle d’avion n’a été annoncée pour l’instant.

(source France 3 région france TV info)