Fête de la Saint-Jacques ce dimanche 28 juillet à Cazères.

Affiche st-jacques 2019

Saint-Jacques de Compostelle sera à l’honneur ce week-end à Cazères. Comme chaque année, les membres de la Société de Saint-Jacques vont célébrer leur saint patron dimanche 28 juillet.  Au programme de cette journée, la procession du buste reliquaire de Santiago (XVIIe siècle) à travers la ville à 10h15 (mise en place devant l’église de Cazères). Elle sera suivie d’une messe solennelle en musique et du recueillement au monument aux morts avec la traditionnelle offrande du pain béni et du muscat sous la halle à midi. La Société Saint-Jacques propose ensuite un repas à la Maison Garonne (ouvert à tous – inscription au foyer paroissial de Cazères – contact 06 20 70 22 82).

Cette célébration sera marquée par les 25 ans de la Société de Saint-Jacques. Outre un but caritatif, cette dernière s’efforce avec Robert Foch de conserver et d’enrichir le patrimoine local, à savoir un patrimoine jacquaire exceptionnel dans de nombreuses communes le long du fleuve Garonne, dont la ville de Cazères. Il faut savoir que les pèlerins de passage et les nécessiteux trouvaient aide et réconfort à l’Hôpital Saint-Jacques, un édifice installé à l’emplacement de l’actuel jardin public.

C’est dans l’église Notre Dame de l’Assomption que le patrimoine jacquaire est le plus visible avec à l’entrée, un bénitier coquille du 18e siècle en marbre. Dans une niche, une grande croix jacquaire (16ème siècle) ornée de coquilles et portant le nom de Darbas, bienfaiteur de la Confrérie des Pèlerins. Un grand tableau de Saint-Jacques le Majeur signé Artigue (19ème siècle). Et surtout dans la Chapelle : la statue de Saint-Jacques en pèlerin et le buste reliquaire du 17ème en bois doré (classés monument historique) et le drap mortuaire de la Société de Saint-Jacques (vers 1840). Enfin on peut découvrir dans la salle du trésor l’indulgence plénière du Pape Clément XIV de 1769 concernant la fête de Saint-Jacques.

Depuis 2 ans, le chemin de randonnée pédestre GR 861 « Via Garona » relie les sites de Saint-Jacques de Compostelle entre Toulouse et Saint-Bertrand-de-Comminges sur 170 km balisés. Que l’on soit motivé par la quête de spiritualité, le besoin de se ressourcer ou d’accomplir un exploit sportif, la Via Garona, empruntée au Moyen-âge par les pèlerins qui se rendaient à Compostelle en passant par le piémont pyrénéen, est la meilleur façon de découvrir le patrimoine jacquaire de la région.