Lors du conseil municipal muretain du 10 juillet, une motion a été proposée aux élu-e-s. Elle était intitulée : « Motion de soutien au référendum d’initiative partagée sur la privatisation du groupe ADP ».

En voici le texte :

« Suite à l’intention affichée par le gouvernement de privatiser plusieurs entreprises nationales, 248 parlementaires ont engagé une procédure de référendum d’initiative partagée concernant ADP.

Celle-ci doit recueillir l’aval de 10% des électeurs, soit 4.7 millions de signataires.

  • Parce que ADP (Aéroports de Paris) et FDJ (Française des jeux) sont des entreprises qui génèrent d’importants bénéfices et que la privatisation engendrerait une perte de recettes pour l’Etat.
  • Parce qu’il en va d’un intérêt national qui dépasse le seul intérêt économique. Orly-Roissy relevant aussi d’un intérêt stratégique pour notre pays.
  • Parce qu’à Muret, proche de Blagnac, nous avons un exemple concret d’une telle privatisation.

Le Conseil municipal s’oppose à ce projet et incite fortement les muretains à se prononcer massivement en participant à la consultation nationale engagée par voie numérique ou en déposant en mairie la fiche disponible sur internet ou à l’accueil de la mairie. »

Cette motion a été adoptée avec 2 votes « CONTRE » de la part d’élus de l’opposition.