Le 7 mai, Estelle Briaud, Clémence Durupt et Yoan Richard présentent leur démarche dans leur recherche sur les usages et les pratiques architecturales dans la commune d’Arbas. Ils sont l’équipe lauréate de l’appel à candidature lancée pour la deuxième résidence d’architecture en Occitanie. Retrouvez toute leur actualité dans Plan Libre.

Un projet porté par La Maison de l’Architecture Occitanie-Pyrénées.

La singularité de ces jeunes architectes à Arbas se distingue par la démarche d’un éclairage des édifices de la commune d’Arbas, mettre en évidence des détails architecturaux, en soirée ou la nuit. Il s’agit de porter au regard une attention particulière de ce qui est perçu le jour dans l’insignifiance au quotidien, mais en fait participe profondément à l’harmonie du bâti propre au Comminges. Mettre de la lumière sur les perspectives, les formes issues du geste des métiers, les adaptations entre la nécessité et la matière traitées avec l’expérience de l’intelligence paysanne.

La projection de quelques images réalisées durant la présentation dans une grange à côté de la bibliothèque témoigne de l’acuité de l’observance comme du sérieux de l’entreprise. Le lieu de la présentation de l’opération ne fut pas le fait du hasard, le bâti entre minéral et végétal, le châtaigner utilisé en l’occurrence a donné dans les échanges qui ont suivit une consistance particulièrement conviviale. Les représentants du Conseil municipal d’Arbas ont exposé leur intérêt pour cette recherche.

Estelle Briaud, Clémence Durupt et Yoan Richard ont exprimé chaleureusement leur reconnaissance quand à l’accueil qui a été fait à leur projet dans les différents contacts qu’ils ont déjà pu établir sur le terrain. La sincérité de leur propos était bien perceptible lorsqu’ils ont dit leur enchantement de la découverte de ce lieu en vallée d’Arbas si décalé de l’urbanité de l’agglomération toulousaine pourtant pas très éloignée. Nous allons les croiser souvent durant l’été.