Il n’y a pas à dire, Sainte Quitterie (patronne de Cazères sur Garonne) était avec nous ce week-end! Malgré des prévisions météorologiques alarmantes, les animations concoctées par le comité des fêtes de Cazères ont su slalomer entre les gouttes de pluie. Et c’est seulement lundi soir, à l’issue du corso fleuri, après 4 jours de fête, que le ciel a laissé la place à une pluie sans discontinu…

Ce lundi de Pentecôte, le cœur de Cazères sur Garonne a vibré au rythme du corso fleuri composé de 11 chars et de nombreux danseurs et groupes musicaux. Et ce, dans le cadre de la 99ème Fête des Fleurs débutée depuis vendredi soir. Pendant deux heures, les chars aux 55000 fleurs (offert par le conseil départemental) ont assuré le spectacle dans les rues de la ville malgré un ciel très bas qui laissait craindre le pire… Très menaçante, la pluie a fini par tomber seulement à l’issue du corso fleuri lors de l’annonce du plus beau char : le char Hachiko (chien fidèle) du club de karaté.

Un succès bien mérité pour la première participation du club sportif qui fête ses 40 ans d’existence cette année. Le choix n’a pas été facile, tant les associations ont fait preuve d’imagination et de créativité. Le cœur humain de la protection civile accompagné de ses globules rouges et blanches, les bourgeons du comité des fêtes, la ferme des pompiers, la Harley Davidson du judo etc. Les enfants et les jeunes, omniprésents sur les chars, ont bravé le froid et ont su réchauffer les cœurs des spectateurs répartis dans tout le centre-ville. La veille au soir, le grand feu d’artifice est lui aussi passé entre les gouttes. Durant 15 minutes, les berges de la Garonne se sont embrasées sur le thème de la magie pour le plus grand plaisir de tous. Et déjà les regards se tournent vers 2020, année du centenaire de la Fête des Fleurs…Nous y serons!