Pour ceux qui ne le connaissent pas, le chaoudelet est un petit gâteau à l’anis, remis au gout du jour, il y a maintenant 36 ans. Le week-end dernier, Bernard gendre, grand maitre de la confrérie, accompagné de nombreux membres, accueillait au centre socioculturel du Bois de Castres, une quinzaine de confréries amies.

Pas moins de 11 impétrants accompagnés de leurs marraines et parrains, ont juré de défendre et faire connaitre ce délicieux gâteau. Après avoir l’avoir testé et bu le doux nectar qui l’accompagne, ils recevaient leur diplôme.

Ali Bénarfa, adjoint au maire en charge des associations, déclarait : « Le maire et son conseil sont fiers de votre action qui défend l’histoire et les traditions de notre cité. Traditions qui font ce que nous sommes aujourd’hui et ce que nous serons demain… Vous portez haut les valeurs d’échange, de partage, de solidarité et de fraternité, c’est pourquoi il est important de la clamer haut et fort ».

Bernard gendre conviait les participants a partager le verre de l’amitié avant de déguster un succulent repas et de passer une après-midi dansante.

Un 36ème chapitre de grande qualité qui s’est déroulé dans une ambiance conviviale et fraternelle.