Durant tout le mois de juin, Fany Faurous expose ses clichés au casino. Le vernissage aura lieu le vendredi 7 juin à partir de 18h30.

Née à Toulouse, elle a vécu dans la Barousse pendant dix-sept ans avant de retourner dans la capitale occitane pour poursuivre un cursus en psychologie.

 Elle fait de la photo depuis toujours ; des clichés de ses parents à quatre ans, puis des voyages scolaires avec l’école de Loures Barousse.  Aujourd’hui à 20 ans, elle a monté sa micro-entreprise de photographie, en parallèle avec sa troisième année de licence.

Affectionnant particulièrement les appareils argentiques pour leurs clichés authentiques à grain, il lui arrive encore de pratiquer le numérique de temps à autre.

Le portrait est le genre qu’elle affectionne. A la croisée entre le sujet et l’instant, il est l’expression d’une psychologie unique capturée par le médium.

« Les émotions qui se dégagent, l’unicité de chaque personne font la richesse de ses photos (il ne s’agit pas seulement de mémoriser un moment précis mais une personnalité quasi-éternelle), car si nous sommes tous éphémères, les portraits restent pour témoigner de nous. », confie t-elle.