Samedi 25 mai à 21h à la maison des associations, « Hôtel des deux mondes », comédie philosophique d’Eric-Emmanuel Schmitt, mise en scène intimiste de Christophe Toublanc.  Par la compagnie  BB&BB. A partir de 12 ans.

Aucun client ne sait comment il est arrivé à l’Hôtel des deux mondes. Ni quand il en repartira. Dans ce lieu étrange, tout devient possible, même les miracles.

Neuf personnes s’interrogent, se disputent, se moquent, s’attendrissent, voire s’aiment. Certains changeront, d’autres pas, chacun restant le maître de son chemin.

Un suspense métaphysique entre rêve et réalité, une comédie philosophique où Eric-Emmanuel Schmitt, l’auteur du Visiteur, poursuit sa recherche éperdue du sens et pose le mystère comme raison même d’espérer.

Note de l’auteur :

On vit souvent en oubliant qu’on est vivant. On cesse de se rappeler qu’on a reçu un étrange, intense et magnifique cadeau : la vie.

Il y a risque à oublier qu’on est vivant. Double risque ! Soit on se croit immortel et l’on se conduit avec violence et arrogance… Soit on se méprise d’être mortel, et l’on ne s’engage plus, on tombe dans le cynisme, on pratique la déprime, on sombre dans le « à quoi bon ? ».

Les clients de l’Hôtel des deux mondes sont ramenés à l’essentiel : la vie. Tous attendent un départ.

Dans ce lieu mystérieux, on peut se recharger pour trouver la force d’avancer.

Depuis des années, les gens que je croise me murmurent parfois une phrase qui les a tant frappés dans cette pièce qu’ils l’ont retenue : « La confiance est une petite flamme qui n’éclaire rien, mais qui tient chaud ».

Réservations conseillées au 06 72 41 81 52.