A Montréjeau, les associations, les institutionnels, les élus communaux ainsi que Céline Laurenties, conseillère départementale, assistaient à la cérémonie au monument aux morts commémorant la capitulation allemande du 8 mai 1945.

L’appel aux morts était fait par André Busatto, maître de cérémonie.

Après la minute de silence, lecture du message de la secrétaire d’Etat auprès de la ministre aux armées, Geneviève Darrieussecq et celui de de la FNACA.

Lecture également par trois jeunes élèves de l’école Sainte Germaine de la dernière lettre à sa famille du jeune militant communiste Guy Môquet, fusillé par les Allemands le 22 octobre 1941.

La cérémonie s’est achevée par le chant des partisans.