« Du côté des Femmes » a présenté son bilan 2018. Elle a dernièrement tenu son assemblée générale, en présence de Sylvie Germa, adjointe muretaine déléguée aux Solidarités.

L’association féministe mène des actions en faveur de l’égalité entre femmes et hommes et contre les violences faites aux femmes et s’inscrit activement dans le mouvement de transformation des relations hommes-femmes fondé sur l’égalité.

La synthèse d’activités a mis en valeur qu’avec quatre équivalents temps plein, 367 personnes ont fait appel à l’association et 258 femmes victimes de violences ont été accueillies. En 2018, 194 femmes ont été physiquement reçues, avec un total de 611 entretiens individuels.

Le rapport moral, adopté à l’unanimité, a permis de signaler que DCDF est allé à la rencontre de 726 jeunes, dans tout type d’établissement scolaire. D’autre part, pour des raisons de rénovations de logements par les bailleurs, ce ne sont que 9 femmes et 4 enfants qui ont pu être hébergées, sur les 55 demandes exprimées (en augmentation de 40% par rapport à 2017), et il manque des places d’hébergements pour réagir aux urgences.

Le rapport financier, lui aussi adopté à l’unanimité, a fait apparaitre que certaines mairies, pour des raisons de baisse de dotations, ont fait le choix de ne plus apporter leur soutien, même modeste, à l’association. Malgré tout, l’exercice 2018 est positif, même s’il faudra une stabilisation des différentes aides pour pouvoir continuer sereinement !

Pour 2019, les objectifs sont de développer le volet communication, poursuivre l’impulsion du départ en trouvant un local accessible au grand public et également développer le volet hébergement et ceci tout en alertant les financeurs sur la nécessité de pérenniser les ressources afin d’être à la hauteur du maintien des missions d’accueil.