Après la nouvelle défaite des Saint-Gaudinois, dimanche à domicile, face à Limoux, la place qualificative de 6ème tant convoitée est devenue très compliquée à aller chercher. Saint-Gaudens est désormais bon 8ème à dix points et devrait compter sur quatre victoires en quatre matchs de son équipe pendant que ses adversaires respectifs, Albi et Palau, marquent quatre faux pas pour rafler la place qualificative. La tâche sera d’autant plus difficile que les hommes de Gilles Dumas seront encore appelés à se confronter aux deux meilleures équipes du championnat. Aller à Avignon, et accueillir Palau, jouer le second Saint-Estève avant d’aller jouer chez le premier à Carcassonne, si la mission est mathématiquement toujours impossible, elle parait désormais inaccessible.

« Bien sûr, on peut avoir des regrets, note l’entraîneur Gilles Dumas, mais, au regard de notre dernier match face à Limoux, aussi de belles satisfactions. On aurait pu l’emporter et ce, malgré les nombreuses absences de Coyle, Chanet, Trescasa, Telaï, Benyamina, Marsand…. On a retrouvé dimanche notre équipe telle qu’elle était au mois de janvier, conquérante, entreprenante, joueuse, volontaire et solidaire. Aujourd’hui, on vise la 7ème place face à des équipes comme Avignon et à Palau qui elles, visent toujours la qualification. Qui sait, on est jamais aussi surprenants que dans les matchs difficiles. On est bien capables d’aller gagner chez les premiers.

Pour ce qui est du bilan de notre saison, on a perdu deux matchs à la dernière seconde en début de saison, face à Villeneuve et à Palau. Puis on a dénombré beaucoup de blessés. Il nous a manqué un effectif plus étoffé et plus de régularité dans nos résultats. C’est ce qui nous a fait défaut. Je ne peux pas incriminer les joueurs, ils ont fait beaucoup d’efforts. La compétition est difficile. Beaucoup d’équipes au championnat disposent de joueurs plus nombreux, plus professionnels. On aurait peut-être pu mieux faire mais je connais nos responsabilités. On a eu trop de blessés aux postes importants. Les gars n’ont rien lâché. Se qualifier sera compliqué. Il faut que l’on se fasse plaisir maintenant, qu’on finisse bien ces dernières semaines, qu’on prenne du bon temps aux matchs et aux entraînements….»

BR