Ceci n’est encore qu’un rêve. Avant de chercher à la gagner, la France va d’abord organiser la 8e édition de la Coupe du monde féminine, du 7 juin au 7 juillet 2019.

Avec la Coupe du monde féminine en France le foot féminin va acquérir une plus grande visibilité. Enfin, du côté du jeu lui-même, là non plus ne prenons pas le football masculin en comparaison qui mise beaucoup sur l’impact physique, comme référence absolue. Le jeu féminin est plus aléatoire, imprévisible, moins verrouillé. Cela peut donner une dimension différente et intéressante.Il faut donc que le football féminin se différencie de son homologue masculin et qu’il acquiert sa propre légitimité. Cessons les comparaisons stériles et cherchons plutôt à creuser et valoriser ses spécificités.

Du côté de l’ELLES, le foot féminin présent déjà dans les années 90, après une interruption, revient à la lumière, se structure avec cette saison une équipe U15 qui accompagne une formation senior bien présente dans le championnat départemental. L’an passé, les filles ont enlevé la première coupe de la Haute-Garonne qui remplaçait la coupe du Comminges. C’est presque une spécialité pour cette formation qui s’est s’est souvent illustrée dans cette épreuve. En championnat la victoire face à Blagnac, le leader , la semaine dernière (2-1) prépare peut-être une belle fin de saison! Lauriane  a inscrit le premier but et sa sœur Solène pour ne pas être en reste a inscrit le but synonyme de victoire fêté comme il se doit! Le mois de mai s’annonce crucial avec une 1/2 finale en vue le 12 mai contre Ramonville.

Vont-ELLES le faire?

Tout le club veut y croire encore un peu plus depuis le match face à Blagnac. Pour Sandrine Mola, la capitaine depuis 5 ans au club, la force de l’équipe c’est l’esprit de groupe, la volonté de ne rien lâcher. L’ambiance est excellente et le club est derrière les filles chaque fois qu’elles jouent. Elles ont une place entière et les garçons ne manquent pas de les supporter à chacune de leurs sorties. Et puis, l’intégration des nouvelles cette saison ( 6 à 7 éléments) s’est très bien passée. Les ambitions sont limitées en championnat car l’effectif est sans cesse modifié en raison des contraintes professionnelles de plusieurs éléments. Mais en coupe, les dates sont bien retenues et on s’adapte ! Oui, notre objectif se plaît à dire Sandrine c’est d’atteindre une fois de plus la finale qui, en plus aura lieu à… St-Gaudens!