Du 10 au 20 avril 2019, se déroule le Festival International du Film d’Environnement organisé par l’association  FReDD.

 La Biodiversité, mais au fait qu’est-ce que c’est ? Le vivant ? Les vivants ? Une chose est sûre, ce tout est complexe à définir.

L’impact de l’homme sur les écosystèmes naturels est sans doute arrivé à son paroxysme ces dernières décennies. Les alertes quotidiennes sur le réchauffement climatique ne sont qu’une résultante de l’anthropisation toujours plus forte du globe terrestre et d’un système économique hégémonique et extractiviste déconnecté des règles de régénération du vivant essentielles pour assurer la pérennité de la vie sur notre Planète.

Mais peut-on parler de la Biodiversité en tant qu’être humain extérieur à celle-ci alors que nous en sommes partie intégrante ? Les dégradations de nos bassins de vies ancestraux ont manifestement des impacts négatifs sur nos vies présentes mais également sur notre capacité à nous projeter dans le futur avec sérénité. A l’échelle des individus certains s’engagent, luttent, d’autres détournent le regard, mais surtout, beaucoup agissent.

 Un festival unique en France.

Le Festival International du Film d’Environnement « Biodiversité mon Amour » se veut, cette année encore, le porte-voix de ceux qui s’organisent pour informer, alerter et défendre notre environnement naturel sans lequel nous ne serions pas. S’articulant autour de 53 longs, moyens et courts métrages regroupés dans cinq catégories, unique en Région Occitanie et en France, le festival vous propose de vibrer pendant dix jours aux rythmes de projections, rencontres, forums, concerts et expositions. L’expression audiovisuelle s’empare chaque jour un peu plus de l’urgence climatique, alertant, accompagnant et informant le grand public, par le biais de l’image, sur la nécessité d’un changement de paradigme sociétal par l’écologie.

«Le Festival International du Film d’Environnement FReDD vous permettra du 10 au 20 Avril d’avoir accès à des contenus inédits, en avant-premières, mais également de revoir ce qu’il s’est fait de mieux cette année en termes de cinéma en lien avec la préservation de notre biodiversité. » Antonin Haddad, directeur du festival.

Le festival s’installe également au cinéma Les Variétés, en partenariat avec l’AREMIP (Action Recherche Environnement Midi Pyrénées), de Montréjeau.

Au programme, plusieurs projections, un ciné-débat et une exposition sur les « zones humides » qui sera à votre disposition au cinéma, durant la durée du festival.
Durant ce festival,  une sélection de films est proposée, dont une soirée ciné-débat le vendredi 12 avril à 20h30.
L’AREMIP  propose une exposition sur les zones humides réalisée par la Cellule d’Assistance Technique Zones Humides Pyrénées centrales. Elle permet de découvrir ces milieux, leur fonctionnalité, leurs richesses et l’intérêt de les protéger.
Cette exposition fait le lien avec le film sur la Camargue et sera à votre disposition toute la durée du festival.

Le programme :

Mercredi 10 avril à 20h30 : Le grain et l’ivraie

Vendredi 12 avril à 20h30 : ciné débat opération biodiversité. En introduction de la soirée, le court métrage « Blue Tomorrow ». En fin de projection, débat en partenariat avec l’AREMIP.

Dimanche 14 avril à 15h30 : La Camargue, un radeau fragile

Mercredi 20 avril à 20h30 : L’illusion verte

 Tarifs : normal : 6.50 € – réduit : 5.50 € – abonnement : 5.00 €

 

L'affiche du festival

L’affiche du festival