Le Bois Perché est un village de vacances de la Ligue de l’enseignement qui reçoit des séjours « classes vertes », des conférences, séminaires, des particuliers, des associations. C’est un lieu très ouvert sur le territoire.

Situé en haut de la colline, il offre un panoramique exceptionnel sur Aspet et ses montagnes environnantes.

Clément Loof en est le directeur et ne ménage pas sa peine pour faire vivre et animer cette grande structure. Cette année est particulièrement riche en innovation dont certaines sont déjà en cours de réalisation.

Pour mettre au point ces projets, Clément s’est adjoint le concours de 3 jeunes services civiques.

Le service civique, c’est quoi ?

C’est un engagement volontaire au service de l’intérêt général ouvert aux 16-25 ans, élargi à 30 ans aux jeunes en situation de handicap. Accessible sans condition de diplôme, le Service Civique est indemnisé. Ils sont suivis par des salariés de la structure.

Trois services civiques pour trois projets :

– Le premier projet déjà engagé, concerne le développement durable et l’éducation à l’alimentation, suivi par Amélie Assemat. Le bois Perché sert 40 000 repas. Les déchets alimentaires à la fin du repas seront évalués tous les jours pour sensibiliser les enfants au gaspillage.Tendre vers le zéro déchets : suppression du jetable, conditionnement en gros… Suppression des produits d’entretien remplacé par le vinaigre blanc – Utilisation de la filière bois… Ouverture du restaurant, au public, tous les midis avec une approche en produits bio ou local, sans réservation.

– Le deuxième projet concerne le sport et les associations locales, suivi par Quentin Raynaud. Le Bois Perché met toutes ses infrastructures sportives et de loisirs, ainsi que ces nombreuses salles à disposition d’associations. Certaines y travaillent déjà, Midicirque, Les 3A, le tennis, les éditions la Cassignole, sans oublier Ciné Cagire qui propose deux séances par mois, un dimanche, une pour les enfants, l’autre pour les adultes…. Le but est aussi de promouvoir de nouveaux sports non fédérés.

Et le 3ème projet est culturel. Il est promu par Audrey Quentin qui développera des projets culturels en lien avec la DRAC, Mix’Arts Toulouse, Aspet s’Expose, la semaine des arts, Ciné Cagire, mêlant diverses pratiques artistiques, arts plastiques, musique, danse, théâtre, résidences d’artistes. De nombreux partenariats et un rapprochement avec la culture urbaine est aussi au programme. Deux peintres locaux exposent en ce moment : Enrique Gomez-Aguilar et Jocelyne Mothe.

Tél : 05.61.84.86.00